RÉSONANCE

- Je crois que cette musique traduit l’espace où se meuvent les mondes.
Les sons et les phrases musicales inconnues n’évoquent rien de terrestre, les voix font part d’une interrogation d’ essence cosmique.
Elle peut être aussi hermétique à certains que révélatrice à d’autres comme l’ est la langue des oiseaux…
Ce qui est sûr, c’est qu’elle me révèle mes blocages (énorme colère rentrée).
Là où je suis le plus étonnée, c’est que je constate que d’une fois à l’autre on ne se souvient pas de la musique.
A chaque fois j’ai l’impression d’écouter pour la première fois.
En définitive, cette étrangeté m’attire.
Elle est incontestablement habitée, elle est nourrissante et modelante.
Elle servira peut être à définir les critères du sacré des temps proches et à venir …


Nul doute qu’à certains cette nouvelle thérapie convienne pour développer notre "metacorps"  tel qu’il doit être aujourd’hui pour demain.
Soyez assurée de ma gratitude pour le travail de transmission que vous faites, il s’accompagne du don de vous-même dont je vous remercie.


J. Hauméné. Le Mans, france.

- Etude faite : sur des adultes de 30 à 70 ans présentant des pathologies diverses, neurologiques, fonctionnelles, nerveuses.

Les patients adultes sont :

Affamés de "cette musique".
Ils ont "besoin de l’écouter" pour ressentir "l’enveloppement" qui donne du soulagement, une sensation de "libre circulation des énergies dans leur corps".
Certains d’entre eux qui sont en fort état de mal "être" ressentent en début d’écoute une accentuation de leur sensation de mal être qui va en s’atténuant au fur et à mesure de l’écoute.

Pour certains, la musique aide à l’endormissement, pour d’autres (ceux qui sont "mal", elle les tient éveillés et leur donne de l’énergie.
Quand est atteint un certain niveau de "bien être", ils se sentent "enveloppés" dans la musique.
Ils voient défiler des images signifiantes comme dans un rêve éveillé.

Pour d’autres, sensations sur le corps, picotements, douleurs etc…
Tous se sentent mieux, moins fatigués, plutôt toniques.
Les enfants aiment l’utiliser en travaillant (il leur semble plus facile d’apprendre).


J. COUTTET. Therapeute, Toulon, france.

- Durant ma première session avec la musique multidimensionnelle, j’ai eu l’expérience la plus extraordinaire de ma vie : J’ai découvert mon être intérieur !
Grâce à votre musique, j’ai pu accoucher de mon être réel, écouter ma propre vibration et prendre conscience de tout ce qui était caché, enfoui dans les profondeurs de mon inconscient.


Je mets la MMD et continue à me concentrer puis je dirige mes pensées vers le cœur et la petit à petit en écoutant la musique la porte vers le voyage intérieur s’ouvre…
Ce que l’on va y découvrir est notre propre parcours, notre propre réalité, cela peut être heureux ou douloureux mais c’est notre vérité. Cela nous amène à mieux nous connaître, à nous aimer, à nous transformer et même à nous guérir, physiquement et psychologiquement.

Les informations arrivent de notre inconscient par symboles, métaphores, douleurs, images, couleurs, saveurs et cela fait remonter des souvenirs, des situations parfois oubliées.
C’est ainsi que l’on débloque un problème actuel, trouve son équilibre, et surtout son identité.

Par la MMD, mon inconscient est revenu en mémoire et a pu être décodé par mon conscient.
Ainsi, les messages émotionnels resurgis après quelques séances se sont transformés en un langage compréhensible, le mien, c’est à dire celui de ma vie.
De ce fait j’ai pu réagir et reconstruire mon être dans la tolérance, la compréhension et l’amour et découvrir ma vraie nature après avoir éliminé beaucoup de peur et de colère ayant enfin compris et retrouvé leur origine.

J’ai remarqué qu’au début, il m’était impossible d’écouter certains morceaux qui me dérangeaient, mais à mesure que j’arrivais à sortir mes émotions, les images et les problèmes, bref, que je me reconstruisais et guérissais, alors, je pouvais les écouter.


M. Guttemberg. Gouvieux, France.

FERMER LA FENÊTRE

| - LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE® - Tous droits réservés : Images, Photos, Textes © Jacotte Chollet - RCS B 388 291 478 |